F.C. Ensisheim : site officiel du club de foot de ENSISHEIM - footeo

Histoire du FC Ensisheim

1930-1940

En l’année 1930, quelques amis sportifs s’intéressaient à ce nouveau sport qu’était le football. Un sport qui, pour la plupart, représentait la seule saine et vraie distraction du dimanche après-midi, et c’est ainsi que se créa le football club d’Ensisheim.

Le premier comité se composait de : Beck Louis, président – Bastuck Jean, secrétaire – Burglin Charles, trésorier.

Les premiers joueurs furent : Joseph Meyer – Emile Biehler – Jules Meyer – Emile Burglen – Charles Burglen – Joseph Burglen – Alfred Heyer – François Nebé – Edmond Sczyglowski – Léon Krychowski

Le premier terrain se situait près du pont de la Thur, à l’emplacement de l’actuelle C.A.C. Ce n’est qu’en 1934, sous l’impulsion de M. Bastuck, qu’un nouveau stade fut aménagé près du bord de l’Ill. Un baraquement vestiaire-douche, un des premiers du bassin potassique, fut également construit. Ce fut le temps de la franche camaraderie ; les joueurs traçaient eux-mêmes le terrain, montaient les filets, gonflaient les ballons, se déplaçaient à bicyclette… Quelle époque !!!

 

1940-1945

Un grand nombre de jeunes d’Ensisheim, incorporés de force, se retrouvent sur le front de Russie. Durant ces années sombres de la guerre, un petit groupe, envers et contre tout, s’efforce de maintenir la formation en vie, sous la présidence de M. Romann Jean-Baptiste.

Le FCE gravit vite les échelons du championnat départemental mais cet élan fut freiné par l’incorporation de force et la Seconde Guerre Mondiale.

1945-1950

Dès la fin des hostilités, sous la férule de M. Rapp Armand, nouveau président, la vie du club reprend très rapidement. A la fin de la saison 1945-1946, le F.C. Ensisheim est sacré champion d’Alsace de la division II. L’année suivante, il caracole en tête de la division I et est une nouvelle fois sacré champion d’Alsace au stade de Ribeauvillé contre l’équipe bas-rhinoise de Niederbronn. Il monte pour la première fois en promotion d’honneur, où il terminera à une excellente troisième place.

Les années 1948-1950, sous la houlette de M. Bastuck Jean, nouveau président, M. Boetsch Alphonse, vice-président, M. Syren Jean, secrétaire, furent celle où le club eut certainement une des meilleures équipes à ce jour. Les nostalgiques qui se retrouvaient encore de temps à autre, 60ans après, autour du pot de l’amitié, se souvenaient encore de cette formation et de ses joueurs (Niviatoni, Schmitt André, Issner Louis, Szymanski, Klauss, Ambiehl, les frères Gorisek, les frères Zabinski, Muller et Klekota).

1950-1960

Consécration pour le F.C. Ensisheim en l’année 1953. Le club est champion du Haut-Rhin de la promotion d’honneur. Le titre de champion d’Alsace se jouera sur le terrain neutre de Schiltigheim devant plus de 1000 spectateurs contre Bischwiller et ses joueurs « clés » Lucien Muller et Paco Matéo.

Une photo d'avant match prise sportivement entre les joueurs du FC Ensisheim et ceux de Bischwiller. Les deux équipes sont sportivement associées sur la photo, chaque joueur étant côtoyé par un adversaire.

 

On reconnait les joueurs d'Ensisheim à leurs maillots plus clairs avec un col en V blanc.

Debout de gauche à droite: Edmond Haensler, André Scholtz, Kuhn, André Schmitt, Pierre Wilhelm et Paul Heyer. (Entre Wilhelm et Heyer, Lucien Muller, futur titulaire de l'équipe de France et des clubs du RC Strasbourg, du Real Madrid et du FC Barcelone)

Accroupis : Pierre Biehler, Henri Zabinsky (futur joueur du FC Sochaux Montbéliard), Robert Fretz, Zechu Zabinsky et Wosniack.

Malgré une lutte épique, la rencontre fut perdue par 2 buts à 1.

A compter de l’année 1953 et jusqu’en 1957, le F.C.E., toujours sous la présidence de Jean Bastuck et entraîné successivement par « Bouboule » Maschinot, le magicien, et Turck l’entraîneur joueur, évolue en division d’honneur et se confronte à des équipes coriaces comme le F.C.S. 06, l’A.S.S., la Walck, Haguenau, le F.C. Colmar… La suprématie du bassin potassique était également en jeu. Qui ne se souvient pas des derbys contre Wittenheim ou Staffelfelden, qui se jouaient devant des affluences records de plus de 1000 spectateurs au stade de l’Ill?

Durant ces années fastes, tous les joueurs étaient animés d’une volonté de vaincre, qui malheureusement a pratiquement disparue à l’heure actuelle. Le F.C.E. était devenu populaire, d’où l’éclosion de nombreuses équipes de jeunes, et l’augmentation du nombre de licenciés.

Division d’honneur 1954

Mais dès la fin de la saison 1956-1957, le F.C.E. fut décimé. Ses meilleurs joueurs, convoités par les grands clubs de l’époque, émigrèrent sous d’autres cieux. C’est ainsi que Romain Kasperski, le meilleur gardien voltigeur que le club ait connu, Henri Zabinski le technicien et Szymancki optèrent pour des clubs plus huppés. A cela s’ajouta la blessure du capitaine Pierre Biehler. Ce fut la chute et, en quelques années, le club se retrouve en division II. Beaucoup de dirigeants quittèrent leur fonction et le club connût une période très difficile.

Le FCE aura fait évoluer durant toutes ces années des équipes de jeunes dans toutes les catégories d’âge. La plus notoire était l’équipe junior de la saison 1952-1953 qui n’a été éliminé de la coupe d’encouragement qu’en demi-finale contre l’US Wittenheim et qui donna de nombreux joueurs en équipe première. (Gérard Rittimann, Claude Fricker, Robert Fretz et Roger Muller)

1960-1970

Ce n’est qu’à partir de 1963, avec l’arrivée de M. Muller Léon au poste de président et sous la houppe de M. Rittimann Raymond comme entraîneur, que le F.C. Ensisheim entreprit une remontée spectaculaire et regagne en quatre saisons sa place en division d’honneur, qu’elle retrouve en 1970. L’ossature de cette équipe était composée de jeunes formés au club. Les éléments les plus en vue avaient pour noms Jenny André, Muller J.C., Tugler Claude, les frères Winter, Brengard Daniel, Perez Daniel, les frères Krychowski, Aubert, Wittig J.L, Meyer Roger… Ce fut aussi la consécration d’un jeune talent Léon Maier, qui se retrouva professionnel au F.C. Sochaux et international espoir.

1970-1980

L'équipe 1 du FC Ensisheim lors de la saison 1970-1971.

De gauche à droite : Debout : Richard Ermel, Erwin Janski, Lucien Dickele, Jean-Paul Aubert, Gilbert Gaba et Claude Tugler.

Accroupis : Jean-Claude Muller, Michel De Angeli, Jean-Louis Wittig, Rodolphe Krychowski et Robert Rothenbourger.

Année morose en 1972, le nouveau joueur entraîneur Dickelé Lucien et deux joueurs seront accidentés ; Aubert, le catalyseur de l’équipe, s’en va et, du coup, le F.C.E. retombe en promotion d’honneur puis en division 1.

En 1976, le président Muller Léon prend sa retraite et quitte la région. Son successeur sera M. Rittimann Raymond. C’est sous son ère que furent entrepris d’importants travaux au stade de l’Ill. Une tribune et un club house furent construits, l’éclairage pour les matchs en nocturne fut installé. Notons encore qu’avant la construction de ce nouveau club-house, les vestiaires étaient installés au restaurant de la Couronne.

Le F.C.E. retrouva sa place en promotion d’honneur et s’y maintient jusqu’à 1977. Puis s’en suivit le départ de joueurs chevronnés tels que Jenny, De Angeli, Muller J.C ;, Walczak, Jansiki, etc… et rechute vertigineuse jusqu’en division II.

1980-1990

Le F.C.E. végétant en division II, le président Rittimann reprit l’entraînement de l’équipe. Avec un ensemble soudé et enthousiaste, celui-ci devint champion du groupe après un coude à coude passionné avec Ribeauvillé. Cela contrastait, en cette année 1981, avec la réfection de la pelouse, la mise en place d’une clôture autour du complexe et l’inauguration des nouveaux vestiaires attenants au club-house.

Par la suite, plusieurs entraîneurs se succédèrent : Petit J., Schiffauer, Bolle. Les résultats furent décevants, l’équipe retomba en division II, où elle se retrouve à ce jour. Le président Rittimann R. cède sa place à M. Bortolini R., à l’orée de la saison 1982. Puis ce fut M. Schmerber P. qui assuma cette fonction jusqu’en 1989, tâche courageuse qu’il accomplit, car les dirigeants bénévoles se faisaient rares. M. Perez Patrick dit Pépé, un joueur ayant passé toute sa carrière au club, préside ensuite les destinées du F.C.E. dans les années 90.

 

2010-2020

En 2011, le F.C. Ensisheim déménage pour un tout nouveau complexe sportif juste à côté du collège Victor Schoelcher. Un gazon synthétique moderne, de grandes tribunes, de grands vestiaires, un plus grand club-house attendent les Ensisheimois. Malgré cela, une nouvelle rétrogradation en division I et la démission du comité en place entrainera la fermeture du club.

Il fut reprit une année plus tard, en juillet 2013, par Fabrice Hanser et son nouveau comité. La tâche est énorme et s’annonce compliquée puisque la grande majorité des joueurs et des bénévoles aura profiter de cette fermeture pour migrer dans les clubs des alentours. Tout est donc à reconstruire de zéro et l’équipe fanion est dans l’obligation de recommencer au plus petit échelon régional qu’est la division III. Durant ces années de reconstruction, petit à petit une équipe fanion se forme, tout comme les équipes de jeunes qui sont également en bonne voie de reconstruction.

Le club fut reprit lors de la saison 2017/2018 par l'actuel président, Gilles Fischer. Pour sa première année à la présidence, l'équipe fanion, sous la houlette de Hervé Clementz, montera en division 2 (actuelle Division 4 suite à la refonte des pyramides).

Aujourd’hui, à l’aube du 90ème anniversaire, il essaie d’insuffler à son nouveau comité, aux joueurs et à tout ceux qui entourent de près ou de loin la vie associative du club, un dynamisme, une sérénité, afin de permettre au glorieux F.C. Ensisheim de retrouver son lustre d’antan et de retrouver sa place dans la hiérarchie du football régional.

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 9 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 14 Joueurs
  • 12 Supporters